Revenu Revenus passifs

Je débute le parcours vers mon indépendance financière cette année

J’ai pris la décision cette semaine en revenant de vacance d’entamer mon parcours vers l’indépendance financière.

Pourquoi? Simplement parce que je veux sécuriser mon avenir financier avec le moins de stress possible.

À vol d’oiseau dans le futur, je me rends compte que bien des défis nous attendent et que l’argent sera probablement au coeur du problème.

L’idée n’est pas de faire fortune uniquement pour le plaisir d’amasser de l’argent. C’est plus une question de dormir sur mes deux oreilles sans faire d’anxiété financière.

De plus, j’aimerais vraiment avoir un fonds qui vient en aide aux gens dans le besoin. Avoir le pouvoir d’investir dans les startups de l’avenir. Et aider à changer le monde un petit bout à fois.

Qu’est-ce que l’indépendance financière pour moi?

Être libre. Simple comme réponse, non? En fait, cette indépendance représente pour moi la chose qui apaiserait le plus mon anxiété quotidienne. Celle d’avoir peur de manquer d’argent et ne pas pouvoir offrir un avenir à mes enfants.

Être libre financièrement est aussi bien plus qu’un souhait maintenant, c’est une nécessité pour la multitude d’objectifs que j’ai.

L’indépendance financière permet aux gens d’avoir plus de temps pour profiter de leur vie. C’est la capacité de maintenir un style de vie désiré aussi longtemps que possible sans avoir à travailler.

Les personnes qui jouissent d’une indépendance financière peuvent utiliser leur temps libre comme bon leur semble qu’il s’agisse de parcourir le monde, de devenir entrepreneur ou même simplement de passer plus de temps avec leur famille et leurs amis. Ça m’a l’air plaisant!

J’ai entendu il y a quelques années le terme « FIRE », qui  signifie « Financial Independence Retire Early ».

Il s’agit d’un nouveau mouvement qui vise à atteindre une sécurité financière à long terme afin de prendre votre retraite dans la vingtaine, la trentaine ou la quarantaine dans certains cas et profiter de la vie pendant que vous le pouvez.

Il n’y a pas de définition fixe de ce que signifie le FIRE, car il est très individualisé. En fin de compte, ceux qui font partie de ce mouvement veulent l’indépendance financière afin de pouvoir vivre la vie qu’ils veulent sans le souci d’avoir un emploi à temps plein.

Un de mes objectifs est de voyager le plus possible sans me priver. Pouvoir prendre des vacances à durée indéterminée pour explorer le monde est un petit rêve d’enfant. C’est pourquoi l’argent devient un sujet important lorsqu’on a ce genre d’envie.

Comment je compte y arriver?

1) Créer un plan pour mes finances et élaborer un plan pour l’avenir

Si, la première étape consiste à créer un budget et à fixer des objectifs financiers. La deuxième étape consiste à commencer à économiser de l’argent.

Donc, si je n’ai aucune idée où va mon argent, il va être presque impossible d’aller de l’avant, même avec les meilleures intentions. J’ai actuellement un budget qui mériterait un bon dépoussiérage qui comportent ces éléments de base:

Suivi des revenus (combien je gagne et mes sources d’entrée d’argent);

Suivi des dépenses (ce qui sort de mon compte);

– Examiner la différence entre les revenus et les dépenses;

– Me rendre compte que je dépense beaucoup trop;

– Réaliser que je n’ai peut-être pas assez de sources de revenus et que je dois les multiplier.

Le budget sert à mettre les pendules à l’heure sur sa santé financière à court et moyen terme!

2) Identifier les sources de revenus que j’ai maintenant et calculer le revenu minimum nécessaire à mon indépendance financière

L’indépendance financière est l’une des trois principales choses que les gens veulent dans la vie.

Les sources de revenus que j’ai maintenant sont importantes puisqu’elles m’aideront à déterminer le niveau de revenu budgétaire qui sera nécessaire à ma liberté financière.

Je dois aussi calculer mon revenu minimum ainsi que les investissements nécessaires. Voici une des nombreuses manières de calculer ce montant:

Selon mes lectures, et corrigez-moi si j’ai tort. Ce montant devrait représenter 25 fois mes dépenses annuelles avec la règle de 4%. Si je dépense 25 000$ par année, j’aurai besoin de 625 000$. Je vivrai donc de 4% de ce montant annuellement pour le restant de mes jours en assumant que je garde un taux d’intérêt stable.

Le blogue du jeuneretraite.ca en parle très bien dans cet article.

Ce calcul ne tient pas compte du taux de rendement des investissements ou de tout autre financement comme les impôts ou les cotisations de sécurité sociale.

Le taux d’épargne devient donc très variable selon la situation de tout-un-chacun. Il faut juste trouver la formule qui me convient le mieux.

3) Trouver des moyens d’augmenter mes revenus en créant des flux de revenus passifs

La façon la plus courante d’augmenter des revenus est de trouver un emploi à temps plein, ce que j’ai déjà.

Cependant, de nos jours, il n’est pas si facile de trouver un emploi bien rémunéré et adapté à vos compétences. D’ailleurs, gagner de l’argent ne rime pas toujours avec un travail à temps plein.

Il existe de nombreuses façons de générer d’autres revenus pendant votre temps libre, comme vendre des produits sur Etsy ou via le marketing d’affiliation.

Les revenus passifs peuvent souvent être générés avec des compétences que nous utilisons déjà dans notre vie de tous les jours, comme le marketing ou la conception graphique.

Vous n’avez pas besoin de qualifications ou d’années d’expérience pour commencer à gagner de l’argent de cette façon!

Étant un blogueur d’expérience, je compte utiliser plusieurs de mes plateformes pour créer des flux de revenus passifs. Je dois cependant établir un plan d’action clair et optimiser mon temps en parallèle avec mon emploi du jour.

De plus, l’investissement en bourse est quelque chose que je pratique depuis plusieurs années de façon amateur. Il est peut-être temps de plonger plus en profondeur et augmenter mon niveau de connaissance.

Plusieurs personnes ayant atteint l’indépendance financière l’ont fait de cette façon avec des actions à dividendes. Un plan que je compte explorer.

4) Réduire mes dépenses – cela inclut de réduire les coûts en cherchant dans la circulaire et de ne pas acheter de choses à moins que j’en aie vraiment besoin.

Nous vivons dans un monde de marketing et de publicité qui nous dit que nous avons besoin de choses.

Nous devons acheter cette nouvelle chemise, faire ces courses ou regarder cette émission. Pourtant, en réalité, il arrive souvent que nous n’ayons pas réellement besoin de ces choses. Ils sont juste faits pour sembler nécessaires parce que les entreprises veulent que nous les achetions.

Les gens peuvent réduire leurs dépenses de différentes manières. Une façon est d’utiliser des coupons lors de vos achats à l’épicerie ou dans d’autres magasins.

Une autre façon est de ne pas acheter de choses à moins que vous n’y soyez obligé et lorsque vous achetez quelque chose, c’est pour la qualité et la durabilité plutôt que pour quelque chose de bon marché qui se cassera facilement ou se démodera rapidement.

Personnellement, je dépense majoritairement sur des produits numériques ou des passe-temps. J’ai tendance à avoir le syndrome du gazon vert qui me pousse à regarder chez le voisin et le convoiter.

Changer mes habitudes de vie pour ne pas dépenser dans du « paraître » sera surement l’une des choses les plus difficiles de mon parcours.

Toute ma jeunesse je n’ai appris qu’à dépenser. Il est donc temps de modifier tout ça!

5) M’entourer de gens avec la même mentalité

Je suis un peu le seul dans mon entourage qui aborde souvent le sujet. Pour la plupart, ce n’est qu’un rêve impossible à atteindre. Cependant, je me dis que si d’autres sont capables d’y arriver, je le peux.

J’irai sur des blogues, des forums, des meet-up qui aborde le sujet. Je vais aussi rendre imputable mon plan afin d’être un peu plus motivé.

Mon gros problème, c’est la discipline et la constance. Si j’arrive à régler ces deux points-là, tout devrait bien se passer.

Voici quelques sites qui parlent du sujet:

  • Investisseur caféiné – afin d’atteindre l’indépendance financière notre approche comporte 3 piliers fondamentaux : épargner, générer et Investir.
  • Mr. Money Mustache – Early Retirement through Badassity
  • Hardbacon – tous les outils dont vous avez besoin pour trouver les meilleurs produits financiers au Canada. Comparez les cartes de crédit, les courtiers en ligne et plus
  • Dividendes & FNB – Blog d’un investisseur hybride via des actions à dividendes et des FNB. #investissements #bourse #actions #fnb #littératiefinancière #finance #revenuspassifs
  • JEUNE RETRAITÉ – La retraite avant 40 ans
  • RETRAITE 101 – Mon parcours pour devenir CoastFIRE à 35 ans et prendre ma retraite du [email protected]

6) Utiliser les bons outils pour y arriver

Comme je n’ai pas de carte de crédit, j’utiliserai majoritairement ma carte Visa KOHO et ma Mastercard STACK afin d’effectuer la majorité de mes transactions. Le suivi sera plus simple et j’obtiendrai de meilleurs « cashback » que sur ma carte débit.

Comme plateforme d’investissement, j’utilise actuellement Questrade et Wealthsimple pour mes portfolios d’actions et FNB.

Pour ce qui est de la cryptomonnaie, je ne compte pas vraiment en parler puisque c’est un sujet que je ne maîtrise pas et c’est plus un petit « gambling » qu’autre chose. Ceci étant dit, je transige sur ShakePay, Binance et CoinSquare.

Comment rester motivé tout au long de ce parcours qui durera plusieurs années?

Afin de me motiver à persévérer, je compte m’inspirer de personnes ayant réussi leur objectif d’indépendance financière. J’ai d’ailleurs trop longtemps vécu avec une santé financière stressante et chambranlante. Même avec une bonne littératie financière.

On parle souvent de jeunes retraités et de retraite anticipée. Mais qu’est-ce qui motive ces gens à persévérer jusqu’au bout? Car, on va se le dire, ce n’est pas une tâche facile. Bien des embûches se dressent devant le parcours.

Le blogueur de Retraite 101 vient tout juste de quitter son emploi du [email protected] à 35 ans. Pouvez-vous y croire? Moi, ça me fascine des histoires comme cela et sans aucune jalousie. Ça ne fait que renforcer mon désir d’y arriver. De plus, ce que j’aime avec des blogues comme ceux que j’ai mentionnés plus haut, c’est qu’ils montrent leur processus et les étapes à faire.

Cependant, la motivation ne vient pas uniquement de la lecture. Il viendra de petites victoires chaque semaine, mois et année.

Ces fameux « quick wins » au niveau de mes finances personnelles auront un impact majeur sur ma persévérance et ma planification financière en générale.

J’ai d’ailleurs une conjointe formidable qui m’appuie dans tous mes projets et qui surement voudra commencer cette aventure. Même si cela demande de grands sacrifices, le résultat final en vaut la peine.

Et contrairement à la croyance populaire, la liberté financière n’égale pas à un régime de fèves en cannes et de riz pendant 20 ans. Chacun a son plan et choisit ses objectifs sans nécessairement se priver.

Quels seront les types de rapports présentés pour être imputables ?

Des rapports mensuels sur mes investissements ainsi qu’un bilan sont des éléments que je compte rendre publics. Cependant, l’utilisation de pourcentages sera pour l’instant le format de prédilection.

J’aimerais beaucoup utiliser un format Dashloard « live » afin que tout soit disponible en temps quasi réel. Trippeux de marketing numérique et de données, ce sera génial.

Ça commence quand?

Le premier septembre 2021 sera le coup d’envoi du projet et la création d’une nouvelle section sur le blogue. Les commentaires seront ouverts afin d’avoir l’avis d’autres personnes qui entament le même processus.

J’ai un bon « feeling » que ça va bien se dérouler, mais il me reste encore beaucoup de travail afin de tout mettre en place.

 

Argent Poche est un blogue personnel sur mon expérience avec les finances. Je crois en la capacité des gens à s'améliorer, mais avec de l'aide. C'est exactement le but de ce site. Se faire mal et se relevé tout seul, c'est bien! Par contre à deux, on a bien plus de fun!

Épingler
Malcare WordPress Security