Dettes Développement personnel Psychologie

5 moyens pour gérer l’anxiété financière dans votre vie

L’anxiété financière est cette entité qui vous colle à la peau, prenant même le contrôle sur vos décisions futures et votre vie.

La gratification instantanée, l’accès incroyablement facile au crédit et la publicité incessante sur le web ont engendré un monstre qui réjouit les banques, mais détruit des vies au passage.

D’ailleurs, je ne suis pas qu’un simple spectateur analysant le sujet. Je suis de ceux et celles qui en vivent au quotidien. Ce que je peux dire, c’est qu’il est possible de respirer un peu plus avec des moyens que je considère simples. Mais, c’est quoi au juste et comment la surmonter.

L’anxiété financière : qu’est-ce que c’est ?

Le stress financier est de plus en plus courant chez les jeunes adultes, surtout les Milléniaux. Ceux-ci subissent de nombreux stress financiers.

L’avenir de cette génération est incertain. Des rôles tels que devenir un influenceur des médias sociaux, un entrepreneur « réussi » ou un philanthrope « cultivé » sont promus via les médias sociaux et Internet. Mais ces rôles se sont avérés inaccessibles pour la plupart des Milléniaux en raison de leur lourde charge financière et de leur manque de ressources.

Par exemple, l’étudiant moyen en 2020-2021 obtiendra son diplôme avec une dette d’études de 30 000 $ et un emploi à temps partiel qui ne fournit pas un salaire décent. Il est difficile de démarrer votre propre entreprise lorsque vous êtes aux prises avec des paiements importants chaque mois pour vos prêts d’études et vos paiements mensuels de loyer/hypothèque.

L’anxiété financière tout simplement est un sentiment d’inquiétude ou de malaise face à l’avenir résultant d’un manque de stabilité financière.

Comme de nombreuses personnes sont confrontées à un avenir incertain en raison de l’économie et de leurs compétences, elles sont obligées de vivre dans l’insécurité financière. Cela peut entraîner une inquiétude constante pour la personne, ce qui l’amène à son tour à prendre des décisions moins rationnelles et à prendre des risques qu’elle ne prendrait pas autrement.

Les signes de l’anxiété financière

Avant toute chose, pouvez-vous repérer chez vous l’anxiété financière d’un clin d’oeil? Ce n’est pas évident! On pourrait penser que le stress au bureau augmente, que c’est une dépression saisonnière ou simplement le manque de soleil. Les signes sont semblables à l’anxiété généralisée.

  • manque de sommeil (48% des Canadiens souffriraient d’insomnie en raison de soucis financiers);
  • irritabilité ou fébrilité
  • difficulté à se concentrer;
  • pertes de mémoire temporaire;
  • maux de tête plus fréquents
  • etc.

On parle d’anxiété généralisée lorsque quelques mois s’écoulent sans changement. C’est un bon moment pour consulter un médecin avant que les choses ne s’aggravent.

Cependant, en plus de ces symptômes, vous avez des doutes sur votre avenir financier. Vous avez des problèmes à payer vos factures à temps.

Vous êtes souvent sur des sites de prêts rapides et en faites des cauchemars la nuit. C’est peut-être un signe flagrant d’anxiété financière.

Les effets à long terme

Souffrir constamment une mauvaise situation financière n’affecte pas uniquement votre portefeuille, mais aussi votre santé en général.

Le stress financier peut entraîner un certain nombre de risques pour la santé tels que l’anxiété, les maladies cardiovasculaires, les accidents vasculaires cérébraux, la dépression et la toxicomanie.

Pourquoi l’anxiété financière survient-elle ?

L’anxiété financière peut être causée par une variété de facteurs différents.

  • un manque de connaissances sur les finances;
  • avoir trop de dettes et ne pas les rembourser;
  • être au chômage ou avoir un emploi instable;
  • vivre de chèque de paie à chèque de paie;
  • manque d’économies;
  • être aux études et contracter des prêts étudiants trop gros;
  • ne pas économiser pour les urgences;
  • etc.

5 moyens pour améliorer sa situation financière

Faites un budget et commencez à épargner

Ça semble stupide dit en l’air comme ça, mais la plus petite épargne que vous pouvez dégager de votre paie aura le plus gros impact sur votre santé financière dans le futur.

On recommande de base 10% de vos revenus bruts (avant impôt). Allez-y selon votre capacité et votre salaire. Rien ne sert de tout mettre côté si vous ne pouvez plus payer votre loyer ou manger.

Faire un budget devrait être la première étape afin de bien visualiser sa situation financière. Pas besoin de logiciel comme Mint ou YNAB pour commencer. Un bon vieux tableur Excel ou même une feuille de papier font le travail.

Il y a quelques étapes de base qui devraient être prises afin de faire votre premier budget. La première étape consiste à identifier vos revenus et dépenses. Vous commencez par classer votre argent entrant dans différentes catégories, notamment :

  • revenus de sources multiples
  • prêts étudiants ou autres dettes (carte de crédit, factures médicales, etc.)
  • sécurité sociale, pensions, fonds de retraite, pension alimentaire

Ensuite, vous devez jeter un œil à votre argent sortant et combien est dépensé dans chaque catégorie

  • logement – services publics – nourriture – transport – vêtements – soins de santé – divertissement

Cela vous permettra de voir où se situent les écarts dans vos habitudes de consommation.Une fois que vous avez analysé et classé toutes vos dépenses, il est temps de passer à la dernière étape de la création d’un plan sur la façon de gérer ces dépenses.

Problème avec vos cartes de crédit? Coupez-les!

Croyez-moi, je suis un expert de l’irresponsabilité avec les cartes de crédit. Les cartes de crédit sont des outils à double tranchant.

Elles peuvent vous faire bénéficier de biens des avantages si vous les utilisez de la bonne façon. Cependant, dès que vous les surutilisez ou oubliez de les payer, cela peut rapidement devenir une spirale descendante et incontrôlable.

Plus vous accumulez de dettes, moins il sera facile de les rembourser, même si vous pensez le contraire.

L’anxiété financière peut faire en sorte de vous faire dépenser sans compter. Elle peut aussi vous mettre dans un état de « je m’en foutisme » où vous mettez votre tête dans le sable pour ne plus y penser.

Afin d’éviter de creuser plus profond, évaluez votre rapport avec les cartes de crédit et prenez une décision sincère.

Maintenant avec les cartes de crédit prépayées, il est possible de faire la même chose qu’avant. La seule différence, c’est que vous êtes votre banque et attribuez vous-même le « crédit ».

Si vous avez peur que ne plus utiliser vos cartes affecte votre dossier de crédit, la faillite l’est encore plus. Voyez le pire maintenant et soyez libre plus rapidement.

Dépensez intelligemment

L’expression: l’herbe est toujours plus verte chez le voisin est ce qui vous rendra pauvre. En vous comparant aux autres, les tentations de dépenser afin de paraître « supérieur » seront très fortes.

Avec les médias sociaux, le paraître peut rapidement devenir plus fort que le être. Instagram en est un bon exemple avec des images de voyages époustouflantes d’inconnus. La belle voiture et les habits de designers. 

La réalité est que plus de 75% de ces images sont retouchées de façon irréaliste, les voitures ne sont louées que pour l’heure et les habits sont faux.

Restez authentique! Faites-le si vous avez envie et les moyens, mais en ce moment l’objectif est de mieux dormir sans penser à ses finances.

Je vous suggère de dépenser dans des expériences et des événements sociaux. L’avenue matérialiste d’aujourd’hui est l’une des causes de l’endettement chronique. Un petit truc, prenez le montant du bien que vous voulez acheter, par exemple une télévision à 1 600$.

Prenez ce montant et divisez-le par votre taux horaire net (après impôt). Disons, 1 600$/25,00$ = 64 heures. La question revient donc à: êtes-vous prêt à travailler 64 heures pour vous payer cette télévision maintenant?

Réduisez vos dépenses

La pandémie a affecté bien des gens n’ayant pas une santé financière solide. Certains ont dû revoir leurs vacances, d’autres ont carrément perdu leur emploi. C’est ce qui m’est arrivé.

Un licenciement sans épargne ou plan financier est un coup direct à votre stress . Inutile de vous dire que j’ai dû revoir ma gestion financière et chercher de l’aide. La première chose que j’ai dû faire est d’établir un budget comme mentionné un peu plus haut.

J’ai pu ensuite déterminer les postes budgétaires facultatifs et graduellement réduire mes dépenses. Notez que la PCU m’a grandement aidée pendant un court moment, le temps que je me trouve un emploi.

Pour se libérer de l’anxiété financière, la formule est simple: dépenser moins que l’on gagne. En réduisant donc les excès, il sera possible de remonter la pente.

Rencontrez un expert financier

Quelques options s’offrent à vous. Pensez à consulter un planificateur financier. Il ou elle pourra vous guider dans vos démarches afin de réduire vos dettes.

Certains programmes sociaux offrent des ateliers de gestions d’argent et de budget qui sont vraiment intéressants si vous en savez très peu sur le sujet.

D’un autre côté, si vos dettes sont trop élevées et que vous n’y voyez plus le bout du tunnel, une action drastique comme la proposition de consommateur pourrait être une option.

Je vous invite à lire un super article qui en parle en long et en large pour vous aider.

Certes, cela met une tâche énorme sur votre dossier de crédit pendant quelques années. Cependant, une fois que cela sera derrière vous, il sera possible de partir à neuf. En espérant que vous aurez appris une leçon.

C’est bien beau tout ça, mais c’est beaucoup…

Je connais que trop bien le feeling d’être coincé entre les murs de l’endettement. Ne pas voir d’avenir, de maison et même d’enfants. La première étape afin de résoudre un problème est d’admettre qu’il y en a un. Vous ne pouvez pas rester dans le déni éternellement.

Je vous avouerais que ce qui m’a le plus aidé est de plonger dans la littératie financière et de lire des témoignages de personnes ayant perdu leur maison, et qui ont réussi à se libérer de leurs dettes. L’espoir fait vivre comme on dit. C’est pas mal l’objectif de mon blogue. Parler d’argent c’est poche, mais faut le faire.

 

Argent Poche est un blogue personnel sur mon expérience avec les finances. Je crois en la capacité des gens à s'améliorer, mais avec de l'aide. C'est exactement le but de ce site. Se faire mal et se relevé tout seul, c'est bien! Par contre à deux, on a bien plus de fun!

Épingler
Malcare WordPress Security